Soyons satisfaits !

santoshad anuttamah sukha labhah

Le contentement apporte le bonheur suprême

Yoga Sutras, aphorisme II.42

L’herbe est-elle plus verte ailleurs?

Vous êtes-vous déjà surpris à envier votre voisin? Oui? Vous n’êtes pas un cas isolé! En effet, nous avons quasiment tous cette tendance à penser que l’herbe est plus verte ailleurs.

Mais comment vous sentez-vous lorsque cela vous arrive? Pas très heureux, n’est-ce pas?

Santosha ou le principe du contentement

Pour combattre cette tendance, Patanjali a mis en avant santosha ou le principe du contentement dans son 2e niyama.

Il part de l’idée que celui qui se satisfait de ce qu’il est et de ce qu’il a va vivre dans le moment présent et ne pas avoir besoin de chercher des choses à l’extérieur de lui pour être heureux. Il ne tombera ainsi pas dans les écueils de la jalousie ou de la frustration et vivra dans la joie.

Je pense que cet adage est plus que vrai.

Changer d’état d’esprit et tomber amoureux de sa propre vie

Si vous modifiez votre état d’esprit pour vous tourner vers la satisfaction de ce que vous êtes et de ce que vous avez, plutôt que de toujours regarder comment sont les autres et ce qu’ils ont, vous allez vous ouvrir à la gratitude de ce que vous offre la vie au moment où elle vous l’offre. Vous saurez ainsi voir l’abondance et la beauté dans tout ce qui se présente à vous.

Evidemment, c’est plus facile à dire qu’à faire, surtout quand les temps sont plus gris que roses. Toutefois, plus vous saurez apprécier votre vie, même lorsqu’elle n’est pas parfaite, et plus vous pourrez lui faire confiance. Vous gagnerez ainsi en sérénité et en bonheur quoiqu’il arrive.

Sur le chemin du contentement

Un bon exercice est de se détacher de nos préférences. Comme le montre Deborah Adele dans son livre The Yamas & Niyamas, c’est notre histoire qui donne une empreinte aux choses. Si nous pouvons nous détacher de notre subjectivité face à elles, nous pouvons plus facilement apprécier tout ce qui nous est offert.

Une autre manière de développer son attitude de contentement est de faire les choses juste pour le plaisir de les faire et non pas pour leur potentiels résultats. Par exemple, quand vous pratiquez le yoga, savourez le moment de cette pratique et le plaisir de bouger votre corps, plutôt que de le faire dans l’attente de voir votre corps changer d’une certaine manière;).