Brahmacharya ou le principe de modération

Après ahimsa, satya et asteya, parlons du 4ème yama mis en avant par Patanjali.

Il s’agit de brahmacharya qui est indiqué dans les Yoga Sutras (aphorisme II.38) de la manière suivante :

« Brahmacharya pratishthāyām vīralābhah »

« L’être établi dans la modération gagne une bonne énergie de vie »

Dans sa première acception, ce principe se référait à l’abstinence sexuelle dans le but de conserver son énergie vitale. Cela est notamment dû au fait qu’à l’époque la vie se divisait en 4 phases, dont la première était brahmacharya, la période liée à la créativité, au jeu, à l’étude et à la connaissance de soi : il n’était donc pas vraiment question d’avoir des relations sexuelles. En plus, lorsque cet aphorisme a commencé à être interprété, l’ère était au puritanisme. Toutefois, les sources n’obligent pas à être abstinent pour être un yogi.

D’ailleurs, brahmacharya a une acceptation beaucoup plus large si l’on se réfère à sa traduction littérale. En effet, brahma se réfère à l’infini, au créateur, tandis que charya signifie aller vers, rester avec. Les deux termes mis ensemble s’entendent comme la modération pour maintenir sa force vitale et atteindre un niveau spirituel plus élevé. Comme le dit Iyengar dans son livre Bible du Yoga, la modération est « la flamme qui allume la torche de la sagesse ».

Bien plus que le seul contrôle de la vie sexuelle, il s’agit donc de vivre avec modération, sans se laisser guider par ses désirs et ses sens. En suivant ce chemin, il est possible de devenir plus endurant, plus courageux et d’avoir des réflexions plus profondes.

Pour appliquer ce précepte, la première chose à faire est de prendre du recul sur soi-même en analysant où l’on dirige son énergie.

L’idée est de ne plus la perdre et s'épuiser dans les inquiétudes, les futilités, le jugement ou les excès et de la rediriger dans ce qui compte vraiment pour soi.

Application en cours :

Pendant vos cours de yoga, écoutez vos besoins, votre corps et votre cœur. Si des modifications vous sont proposées, essayez-les pour voir laquelle correspond le plus à votre énergie du moment. Un bon moyen de contrôler votre énergie est également de la diriger vers une intention ou sur votre respiration ce qui augmentera votre concentration et votre endurance.

Application dans la vie quotidienne :

Appliquer la modération dans nos vies modernes est un véritable défi, car nous ne sommes plus soumis aux rythmes du jour et de la nuit, des saisons et de la nature.

Nous devons donc nous discipliner pour conserver un certain équilibre et ne pas gaspiller notre énergie vitale.

Pour ce faire, soyez attentifs à où vous mettez votre énergie : est-ce que vous avez tendance à trop manger ou pas assez? est-ce que vous travaillez plus que de raison? est-ce que vous passez votre temps sur Internet sans but précis? est-ce que vous ressentez le besoin de pratiquer une activité sportive, mais restez scotché devant votre TV? 

Commencez à vous modérer pas à pas dans un domaine, par exemple l'exercice. Toutefois, faites attention à ne pas passer d'un extrême à l'autre! Commencez par un cours de sport par semaine, voyez comment vous vous sentez et ajustez au besoin.

Lorsque vous aurez retrouvé une activité satisfaisante, attaquez-vous à un autre domaine dans lequel vous ressentez un déséquilibre qui vous épuise. 

Plus vous vivrez de manière modérée, plus vous gagnerez en efficacité, en force mentale et physique ainsi qu’en endurance!